CourrielImprimer

La création de jeux

La création de jeux

Création par la ludothèque

La création de jeux, en particulier la création de jeux géants a toujours été un des points forts de la ludothèque « Pass’aux jeux ». Cette capacité de création est la résultante de plusieurs éléments tel que :
- La richesse culturelle du comité d’animation composé d’animateurs professionnels émanant de structures différentes ;
- Le plaisir à vivre et à partager le jeu, sous toutes ses formes, avec le monde entier ;
- Une touche d’imagination, venue on ne sait trop d’où… ;
- Une motivation particulière à créer, fabriquer, ou adapter des jeux à partir de thèmes précis.


Création par les enfants de l’école La Fontaine

Description de cette aventure par Madame la Directrice de l’école maternelle, Dominique THUET :

« Le jeu est pour l’enfant un besoin aussi vital que manger ou dormir. Il permet d’aborder la plupart des compétences attendues à l’école maternelle, que ce soit dans le domaine du langage, de la socialisation, de la création ou de la découverte du monde.
C’est pourquoi nous avons accueilli avec joie la proposition de la ludothèque de Wittenheim de fabriquer un jeu de société. Cindy, l’animatrice, déguisée en fermière plus vraie que nature est venue dans notre école pour nous annoncer qu’elle avait perdu tous les animaux de la ferme et pour nous demander si nous voulions bien l’aider à les retrouver grâce à la fabrication d’un jeu type LYNX, dans lequel il faut faire preuve de rapidité en ayant un œil de lynx pour retrouver les éléments plus vite que les autres

La conception
Les 3 groupes de grands se proposent de dessiner les animaux de la ferme, les insectes dans les prés et le matériel qu’on peut trouver dans et autour de la ferme.
1. Les élèves listent leurs idées
2. Les élèves font plusieurs propositions de dessins
3. Comme il y en a de trop, les élèves choisissent les vignettes qu’on va garder en votant
4. Les élèves colorent leurs productions qui sont plastifiées par l’aide maternelle
Les moyens peignent le plateau de jeu.
1. Discussions autour du choix de la couleur
2. Comme nous n’arrivons pas à nous mettre d’accord sur la couleur, nous partons sur « multicolore » et puis sur « arc en ciel », adopté à l’unanimité
3. Peinture du fond à l’éponge
4. Collage des vignettes avec du vernis colle
5. Pour qu’il soit encore plus joli, nous décidons de passer une couche de paillettes dessus
Les petits colorient les affiches qui annoncent aux parents la fabrication de notre jeu et sont les premiers à y jouer.
Susciter le désir d’apprendre
Le jeu conduit à une multiplicité d’expériences sensorielles, motrices, affectives, intellectuelles... Il permet l’exploration des milieux de vie, l’action dans et sur le monde proche, l’imitation d’autrui, l’invention de gestes nouveaux, la communication dans toutes ses dimensions, verbales ou non verbales, le repli sur soi favorable à l’observation et à la réflexion, la découverte des richesses des univers imaginaires... Il est le point de départ de nombreuses situations didactiques proposées par l’enseignant. Il se prolonge vers des apprentissages qui, pour être plus structurés, n’en demeurent pas moins ludiques. L’enjeu donc de cette activité proposée n’est pas d’en faire des spécialistes de la fabrication de jeux, mais d’induire une attitude qui consiste à interroger ses représentations, à les faire évoluer, à accepter de les transformer. À rendre les élèves responsables, actifs dans les apprentissages, curieux du monde... L’activité ludique est un support motivant pour les enfants. Ce n’est pas forcément facile pour l’enseignant, cela entraîne beaucoup de mouvement et de bruit, beaucoup de travail matériel de préparation, beaucoup d’exigences


  
 
Date Titre Evènement Ville Type
Aucun événement disponible pour l'instant